Vivre en camping car : quel budget prévoir ?

Toute personne qui aime la liberté et le nomadisme rêve de vivre « on the road ». Heureusement qu’il est possible de vivre à l’année en camping-car. Toutefois, il faut faire certaines préparations et démarches pour la réussite du projet. Pour vous aider dans chaque étape de ce processus, nous vous invitons à lire cet article.

vivre en camping car quel budget

Comment se passe la vie dans un camping-car ?

Vous souhaitez vivre à l’année en camping-car ? Il est déconseillé de prendre cette décision en un simple coup de tête. En effet, il est préférable de tester d’abord la vie en camping-car avant de se lancer. Dans ce cas, vous pouvez louer un van sur une courte période. Vous aurez ainsi une idée de ce mode de vie pour vous aider à faire le bon choix. Vous éviterez les mauvaises surprises lorsque vous y habitez pendant une année.

Quels sont les avantages à vivre dans un camping-car ?

Vivre en camping car offre de nombreux avantages pour ceux qui aiment l’aventure et le voyage. En premier lieu, ce mode de vie ne laisse pas place à la routine. De ce fait, vous aurez toujours la sensation d’être en voyage. Vous aurez l’impression de ne vivre que l’instant présent. C’est un bon moyen d’échapper au stress quotidien.

D’un autre côté, vivre à l’année dans un camping-car permet de réduire le train de vie. Vous pouvez donc choisir de vivre ainsi pour économiser.

Par ailleurs, la vie en camping-car permet de profiter de sa liberté. En effet, cela permet de vivre sans attache. Vous n’aurez aucune obligation envers qui que ce soit ou quoi que ce soit. C’est un moyen de vivre à fond sa vie.

Quels sont les points négatifs à vivre en camping-car ?

Malgré tous ces avantages, vivre à l’année en camping car présente quelques inconvénients. En effet, vous êtes obligé de vivre dans un espace restreint. Dans ce cas, si vous aimez les grands espaces, ce mode de vie ne vous conviendra pas.

D’un autre côté, cela laisse peu d’intimité pour un couple, surtout si vous y vivez avec des enfants ou d’autres personnes.

Par ailleurs, vivre en camping-car augmente la solitude, si vous vivez seul. En outre, ce mode de vie peut vous faire perdre de l’argent. En effet, le camping-car est un véhicule qui décote au fil du temps.

Quel budget pour vivre en camping car ?

Avant de vous lancer, vous devez d’abord vous demander : vivre en camping car quel budget ? En effet, vivre en camping-car est économique. Grâce à ce mode de vie, vous pouvez réduire votre consommation en eau et en énergie. La seule grande dépense que vous devez faire est le carburant. Toutefois, si vous ne faites pas de nombreux déplacements, cela peut être amorti.

Si vous voulez savoir précisément la réponse à la question : « vivre en camping car à l’année quel prix ? », vous devez prévoir le budget suivant.

Le prix du camping-car

En effet, vous devez acheter un camping-car. Pour ne pas dépenser beaucoup sur le prix du véhicule, vous pouvez acheter un modèle d’occasion. Celui-ci est bien moins cher qu’un modèle neuf. Si ce dernier peut coûter jusqu’à 70 000 euros, le camping-car d’occasion vaut en moyenne 30 000 euros.

Dans tous les cas, vous devez garder en tête qu’il faut revendre le camping-car plus tard. Ainsi, si vous achetez un camping-car d’occasion de 30 000 euros, vous pouvez le revendre pour 20 000 euros 2 ans après. De ce fait, le coût mensuel du camping-car est de 30 000 – 20 000/24 = 416,66 euros/mois.

L’entretien, la réparation et l’amélioration du véhicule

Pour savoir quel budget prévoir pour vivre en camping-car, vous devez aussi considérer l’entretien du véhicule. En effet, vous devez prévoir environ 80 euros/mois pour l’entretien classique du camping-car. Cela concerne la vidange, les pneus, les freins…

Pour la réparation, vous devez payer environ 50 euros par mois. Par ailleurs, pour les améliorations, il faudra débourser 50 euros/mois. Cela inclut par exemple l’ajout d’un panneau solaire.

Le carburant

Sachez que le camping-car roule 10 à 12 000 km/an. Pour un camping-car diesel, vous devez prévoir un budget de 110 euros/mois si vous ne faites pas trop de kilomètres.

L’assurance

Assurer le camping-car permet d’avoir une indemnisation en cas de sinistre. Pour cela, vous devez payer 400 à 500 euros par an soit 50 euros par mois.

Le gaz, l’eau et l’alimentation

Le gaz va alimenter le chauffage, la cuisine et l’eau chaude. Vous devez payer 100 euros/mois pour le gaz. Pour l’eau, deux personnes ont besoin de 15 litres par jour. De ce fait, pour dépenser 450 litres d’eau, vous devez débourser 21 euros par mois. Pour l’alimentation, prévoyez 400 euros par mois pour 2 personnes. Cela inclut les sorties restaurants.

La lessive

Afin de garder les habits propres, vous devez faire la lessive une fois par semaine. Prévoyez donc 50 euros par mois pour la lessive.

Les péages et les parkings

Pour franchir un passage ou un ouvrage d’art, vous devrez prévoir 100 euros par mois pour les péages. En revanche, vous devez débourser 150 euros par mois pour le parking.

Le camping

Pour faire la lessive, se reposer et recharger la batterie, il vous faudra rester 10 nuits par mois dans un camping. Pour cela, vous devez débourser 250 euros par mois.

Les loisirs

Pour les loisirs, il va falloir prévoir 50 euros par mois. Ici, tout dépend de vos préférences.

Dans tous les cas, vous pouvez débourser environ 1 500 €/mois pour 2 personnes pour vivre à l’année dans un camping-car.

vivre en camping car à l'année quel prix

Comment choisir le bon camping-car pour y vivre à l’année ?

Vu les nombreux modèles de camping-cars qui existent sur le marché, il n’est pas évident de trouver le meilleur. Si vous voulez vivre à bord, voici les critères à examiner pour trouver le bon modèle.

Le gabarit

Le premier point à retenir pour trouver le bon camping-car est son gabarit. Il est plus judicieux de choisir un modèle assez grand. De ce fait, vous pouvez circuler librement à l’intérieur. Cela est très pratique, si vous devez rester à l’intérieur lors des jours de pluie ou de froid. Pour les couples, la présence d’une chambre à l’arrière est souhaitable.

Encore mieux, vous pouvez choisir un camping-car poids lourd. Ce modèle vous offre une grande capacité de chargement. Vous pouvez donc emporter plus d’affaires et d’équipements à bord. Il procure également plus d’espace. Cependant, vous devez avoir un permis C pour pouvoir le conduire.

Les rangements

Lors du choix du camping-car, vous devez aussi prêter attention aux rangements. Assurez-vous qu’ils possèdent le volume nécessaire. De ce fait, vous pouvez bien organiser vos affaires pour éviter que tout soit éparpillé. Lorsque toute chose est à sa place, vous gagnez également en espace de vie. Vérifiez si la soute est spacieuse et accessible. Vous pouvez ainsi emporter tout ce dont vous avez besoin.

L’aménagement

Pour trouver le camping-car répondant à vos besoins, vous devez jeter un œil sur son aménagement. Assurez-vous qu’il correspond à vos goûts. De la même façon, il doit comporter des installations techniques comme le gaz, une banquette arrière… De plus, il doit être homologué VASP.

Encore mieux, vous pouvez aménager vous-même votre camping-car. Toutefois, les installations techniques doivent toujours être conformes VASP.

La fiabilité

Avant d’acheter un camping-car, vous devez également vérifier sa fiabilité. Pour éviter les pannes mécaniques ou les pannes de chauffe-eau, il est conseillé d’être attentif lors de la visite du véhicule. Dans le cas où vous choisissez un camping-car d’occasion, n’hésitez pas à discuter avec l’ancien propriétaire. Il sait comment vivre avec le camping-car. Ainsi, vous n’aurez aucun mal à utiliser et à vivre dans le véhicule.

Les finitions

Avant de vous précipiter sur un tel ou tel modèle, vous devez bien regarder les finitions. Vérifiez si les charnières, les portes, la table sont bien faites. Il faut aussi que chaque élément soit assez solide. De ce fait, votre camping-car est à la fois esthétique, solide et durable. Vous pouvez profiter de son bel état pendant toute l’année.

Quelles sont les démarches à effectuer pour vivre à l’année dans un camping-car ?

En principe, il est possible de vivre à l’année dans un camping-car. Cependant, il existe certaines démarches à respecter.

En effet, le camping-car ne peut être considéré comme une résidence principale. Ainsi, pour recevoir du courrier, il faut fournir une adresse de domicile. Dans ce cas, vous avez plusieurs possibilités.

vivre en camping car pour économiser

Premièrement, vous pouvez demander à un de vos proches de vous domicilier fiscalement. Vous pouvez également vous inscrire sur le courrier du voyageur. Il s’agit d’un service boîte postale et colis. L’autre option est de vous enregistrer auprès d’organismes spécialisés comme les CIAS (Centres Intercommunaux d’Action Sociale) ou les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale). De ce fait, vous pouvez obtenir un lieu de domiciliation et continuer à recevoir vos courriers où que vous soyez.

Pour l’inscription auprès de ces organismes, vous devez suivre les étapes suivantes. En effet, vous devez d’abord avoir un lien avec la commune où vous faites la demande (liens familiaux, activité professionnelle, commune d’accueil en date de la demande, etc.). Après, vous devez remplir le formulaire puis le renvoyer en lettre recommandée avec accusé de réception à la commune concernée. Vous devez ensuite passer un entretien pour vous informer sur vos droits et vos obligations. Il vous suffit ensuite d’attendre 2 semaines pour recevoir une attestation.

Vivre en camping à l’année et l’assurance

Outre les démarches administratives, il faut penser à l’assurance si vous désirez vivre à l’année en camping-car. Cela vous permettra d’avoir une indemnisation en cas de sinistre. Si besoin, vous pouvez choisir un assureur spécialisé. Dans ce cas, vous devez bien vérifier s’il y a la garantie responsabilité civile de vie privée. Certes, l’assurance pour ce mode de vie est chère. Cependant, elle vous permettra d’être couvert face à un éventuel sinistre.

Quels sont les impôts à payer pour vivre en camping-car ?

Vivre à l’année dans un camping-car, c’est aussi payer des impôts. Même si la taxe sur les résidences mobiles terrestres a été effacée en 2019, les camping-caristes doivent toujours payer des impôts. En ayant une adresse reconnue, ils sont passibles de l’impôt sur le revenu.

Dans le cas où le camping-cariste a pour domicile le foyer de ses proches, il doit payer des impôts supplémentaires. Si celui-ci est propriétaire ou usufruitier des propriétés construites ou non en France, il restera redevable de la taxe foncière. Quelques exonérations peuvent quand même avoir lieu.

Où vivre à l’année en camping-car ?

Vous pouvez vivre où vous voulez en camping-car. Cependant, les endroits les plus prisés sont les lieux où il y a le soleil et un coût de vie non élevé. C’est pourquoi la plupart des camping-caristes s’installent en Portugal ou au Maroc.

Dans tous les cas, il existe certains critères à respecter pour pouvoir se garer sur un endroit donné. Entre autres, il est interdit de stationner sur les emplacements non officiels. En effet, se garder pendant plusieurs semaines sur un parking est interdit.

Le mieux est donc de rester dans les aires de camping-car. Toutefois, vous devez tenir compte de la durée maximale de séjour autorisée. Il ne faut pas oublier de respecter les règlements.

L’autre option est de vous installer sur un terrain privé. Celui-ci peut appartenir à un particulier. Vous pouvez contracter avec lui un tarif annuel. Cependant, vous devez demander l’accord de la municipalité si vous voulez y rester pendant plus de 3 mois. Dans le cas contraire, vous pourrez avoir des problèmes avec les forces de l’ordre.

30 réflexions sur “Vivre en camping car : quel budget prévoir ?”

  1. Bonjour
    Voila maintenant je vie dans ma voiture et la mairie ne fait rien donc je cherche un camping car pour vivre mieux que dans ma voiture

    1. Bonjour
      J ai lus votre commentaire et j ai peut être une solution.
      Je doit partir en vacance avec mon fourgon Ammenager du 7 au 19 septembre 2022.
      Et je souhaite le vendre en rentrant.
      Si vous êtes intéressé contactez moi.
      ☎ 0698826847

      1. Bonjour,
        J’ai lu que vous vendiez votre fourgon…
        S’il n’est pas encore vendu pourriez-vous m’en dire un peu plus?
        Bonnes vacances!!!!
        Cordialement.
        Cathie

      2. Bonjour. Nous souhaitons partir au Danemark avec un fourgon aménagé ,3ème semaine d octobre. Le votre pourrait fortement nous intéresser. Pourriez vous me contacter 0695215778.
        Merci. A très bientôt.

    1. C’est un article rédigé par un journaliste, la vérité est plus nuancé. Cela fait 4 ans que je vis en çamping car et les coûts annoncés sont bien différents bien que chacun opère selon ses choix propres. Il faut surtout bien savoir que sur les « occasions » il y a risque majeur de panne mécanique ou matériel cellule et les coûts peuvent être exorbitants (agrégat frigo, boiler chauffage, un simple robinet coûte près de 90€) et j’en passe…

  2. Parle aussi des normes zfe vignettes crit air un camping car avant 2o11 sera invendable pour circulé toute les villes seront interdit essayé de traversé Lyon ou Grenoble 68 euros de plus penséa ça avant d acheté

    1. Moi pour ma part j’ai un camping-car et je ne fais pas les grandes villes c’est fait pour ça d’ailleurs la nature c’est tout ce qui compte

    1. Bonjour
      Cela fait 10 ans que nous faisons du cc.
      Nous n’utilisons jamais de parking ni de camping nous sommes toujours en pleine nature jamais eu de problème le lieu choisi est toujours mûrement réfléchi.
      Nous utilisons uniquement les aires de service pour les plein et les vidanges parfois les lessives tout cela pourrait prendre que nous ne sommes pas des bourins pour vivre entasser les uns sur les autres.
      Il est tout à fait possible de vivre libre en camping-car
      Cordialement

  3. Je vis en fourgon aménagé depuis 1990 un vieux dodge cabine sur un terrain privé qui m’appartient si j’avais passé par un architecte à l’époque pour construire une maison sur mon terrain avec évolution de mon habitat j’aurais à l’heure actuelle un véritable capital alors que aujourd’hui j’ai seulement un vieux fourgon aménagé vivre en camping car ou fourgon aménagé bien OK mais pas pour votre capital financier

  4. Bonjour. Bientôt retraitée et seule, je compte vivre en camping car et Maroc.. Portugal… ou ailleurs… quel budget pour vivre si je ne roule pas beaucoup … je compte bien profiter du vélo sur place et vivre tranquille.. dîtes moi! quel budget minimum? Merci d’avance si d’autres femmes se trouvent dans ma situation et veulent bien me répondre.

    1. Bonjour je vois que je suis en même situation que vous, mon projet pour l’année prochaine acheter un camping-car la seule chose que je voudrais savoir pour l’adresse que j’aurais plus vu que je serai nomade et pour le courrier.. vous faites quoi ?
      Si vous avez ma réponse à ma question
      Merci d’avance
      Cordialement
      Patrick

  5. Bonjour à tous, j’aimerais juste savoir si on peut trouver et où,une carte où un site indiquant les aires de stationnement accessibles aux cc juste pour vidange,lave-linge et remplissage.Bientôt sur les routes de France et de Navarre.Projet en cours de réalisation (attente vente de ma maison).

  6. Vivre en camping car est une belle idée et une économie, seulement voilà, en France comme pour beaucoup de chose l’Etat et les entreprises sont des voleurs, des pilleurs… Donc ça n’est plus du tout rentable si l’on souhaite rester dans les règles :

    – les assureurs abusent sur les tarifs de plus en plus afin de gouinfrer les actionnaires.

    – l’Essence et le gasoil ont plus que doublé en quelques années, (dont les 2/3 sont uniquement des taxes en France rappelons cette aberration ! ).

    – les campings abusent aussi depuis leur mode de location de leurs mobil home il devient prohebitif d’y prendre une place en camping car (dans certains ça coûte le même prix de prendre une chambre d’hôtel tout confort avec le ménage fait et draps propres plus petit déjeuné..). Certains campings moyens demandent même 40 à 50€ pour y mettre votre toile de tente miniature, vol absolu ! Il faut savoir que les tarifs de la plupart des campings ont augmenté en de 5 à 25% suivant les villes. Dans plusieurs municipalités l’hôtel devient moins cher que le stationnement de votre camping car sur un bout de pelouse au camping !!

    – interdictions (plus ou moins légales ..), de stationnement, même de courte durée parfois, quand certaines n’interdisebt pas l’entrée de la ville carrement…vous obligeant à laisser votre camping car a ila périphérie, avec des campings qui abusent de cela en mettant des tarifs honteux, ensuite payer les transports, etc… Ces villes et villages « chassent » les caping caristes.

    – ensuite le contrôle technique qui devient de plus en plus répressif.

    – l’entretien qui lui aussi a augmenté.

    – les municipalités qui emmerdent même ceux qui stationnent leur camping car à l’année sur LEUR propre terrain de plus en plus souvent !

    Tout mis bout à bout fait que ça devient juste beaucoup trop onereux, trop d’ennuis, de prises de tête avec de moins en moins d’avantages dans beaucoup d’endroits de France.

    OU alors il faut résider dans les endroits plus « cools », OU faire comme certains jeunes , s’installer de manière « sauvage », tirer l’eau et l’électricité à l’arrache, ne pas circuler pour économiser le carburant, rouler sans contrôle technique avec de vieux fourgons, là peut être que ça reste rentable.

    Ou vivre cette vie dans un autre pays.

  7. Camps, tu viens de faire tomber tout mes rêves de vivre en camping car, à l’eau ! Et froide en plus 🥶. Pourtant, j’en ai vue plusieurs me faire à Mirepoix, il y a même un espace d’arrêt… Aucun ‘e m’a mentionné avoir vécu les memes soucis que toi, d’ailleurs… Ceci est pour nous faire peur ? Au pire, y a toujours possibilité de vivre sur l’océan 😏

  8. Camps, tu n’est pas sérieux 😱 J’ai vue pleins de types qui vivent en camping car à l’année et, aucun ne m’ont mentionné avoir vécu des soucis similaires aux tient 🤔

    C’est un de mes rêve d’enfance de vivre ainsi… C’est en preparation pour dans quelques années

    1. Hélas oui je suis sérieux.

      Moi les seuls que je connaisse qui arrivent à vivre à l’année en camping car sont :

      1) les retraites qui stationnent 6 ou 8 mois au même endroit gratuitement (pour cela il faut une municipalité souple) et être vieux peut rendre plus indulgentes les autorités.
      Ou des retraités qui gagnent une retraite confortable (oui tous se plaignent même ceux qui gagnent 2000 ou 2500€ de retraite par mois…).

      2) ceux qui ont la chance d’avoir hérité où pu acheter un bout de terrain pas trop cher et dans un coin où la mairie et les voisins font pas chier , encore une fois peu de circulation ce qui fait une énorme économie, tant en entretien, décote, budget carburant, assurance..

      3) des jeunes teufeurs qui sont dans des campings car hors d’âge ou plus souvent
      des fourgons aménagés qui ne passeraient aucun contrôle technique légal, donc soit ils en ont un par « faveur » , soit ils roulent sans (j’en connais plusieurs), et donc sans assurance non plus qu’ils en paie une ou non car la rouille perforante est tellement avancée qu’en cas d’accident grave les experts se retireront d’office avec les conséquences liées.
      Souvent ils circulent très peu et s’arrangent pour squatter dans les bois reculés ou campagnes paumées. Certains roulent en faisant parfois des « virées » dans des pays plus laxistes genre Maroc, etc.

      Mais je te confirme qu’un Smicard en France, qui souhaite acheter un camping car « correct », en règle, qui est encore en activité professionnelle, qui fait entretenir son véhicule correctement de manière déclaré, et qui serait obligé de par une municipalité et un voisinage absurde de prendre des nuits au camping, aires payantes, et de se déplacer souvent, aurait à peine les moyens voir pas les moyens du tout.

      L’article à sa manière le démontre, la somme annoncée est très élevée en rapport à une location d’appartement (pour lequel en plus la plupart ont droit à des APL …).

      Et certains commentaires l’expliquent bien, en plus de ceux qui témoignent que s’ils avaient investis dans la pierre au lieu de vivre en camping car aujourd’hui ils auraient un capital, pas une épave qui vaut plus rien et les poches vides…

      En gros cela dépend aussi beaucoup du lieu où l’on souhaite vivre en camping car, dans certaines zones c’est encore jouable si on a la chance de travailler pas bien loin du lieu de stationnement et si la municipalité accorde de pouvoir rester stationné sur des périodes intéressantes avec vidange et eau (en contrepartie cela peut faire fonctionner certains commerces) , dans d’autres le rêve vire au cauchemar.

      Idem pour la vie sur un bateau (comme toi ces 2 options ont longtemps habité mon esprit), là encore si on veut rester dans les « règles » légales, entre l’achat du bateau/transport du bateau/parfois remise à niveau/ mouillage au port/ entretien/ chauffage/ carburant ou entretien des voiles/ contrôles techniques/ le sortir quand cela est nécessaire pour l’entretien de la coque etc, on se retrouve vite à des tarifs dépassant une location d’un petit appartement.
      L’avantage du bateau est que c’est un milieu mille fois plus accueillant et où règne un esprit de camaraderie encore, alors en connaissant un peu de monde et en étant manuel on peut faire réduire pas mal de postes de dépenses. Et encore une fois cela dépend du bateau et du port où l’on stationné etc.

      Loin de vouloir « briser » les rêves, il est important de bien mettre en garde les « rêveurs » sur ces réalités qui doivent être analysées et prises en considération AVANT de ce décider, pour ne pas se retrouver déçu ou coincé financièrement car il n’y a rien de pire que d’etre trop optimiste et s’apercevoir trop tard que l’on a « oubliés » telle ou telle dépenses, tel problématique.

      Je ne dis pas que ces modes de vie sont 100% impossibles, mais dans certaines zones et suivant les moyens de chacun, ça peut le devenir ou rendre l’expérience amer ce qui n’est pas le but.

  9. Bonjour à tous, j’envisage un camping car pr pouvoir me déplace pr travaillé et économiser, vu tt les contreintes, les frais,on ns empêche de vivre simplement, sauf si on n’as un bon salaire,, je vis sur bateau depuis 3ans certes y’a quelques frais /loyer 180er eau Elect comprise par mois, les voiles ne se change pas tt le temps le carénage peut se faire tt les 3ans moteur réviser ect… Je pense que le mieux c’est de vivre sur son terrain, angard cabanette, il faut bien réfléchir ce n’est pas évident, merci.

  10. Bonjour
    Cela fait 10 ans que je vis dans un ccar qui arrive à ses 30 ans. Il tourne comme une montre.
    La nourriture c’est en moyenne entre 250 et 300 euros/mois en France, un peu moins en Espagne , beaucoup moins au Maroc.

    Je consacre à l’entretien l’équivalent de un à deux mois de loyer par an, ce qu je considère normal.

    J’ai une petite retraite et pourtant j’arrive à faire des économies, correspondant donc a 10 loyers par an, n’en déplaise au râleurs systématiques et influenceurs. Votre vie n’est pas la leur et inversement.

    Le ccar c’est un mode de vie différent. Ceux qui critiquent n’ont jamais pratiqué, laissez les baver de jalousie et vivez tranquillement la vie qui vous plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *